• 17 / 03 / 2016 Technologie Agence

    Virtua lance « le LAB », son département innovation

    lab

    Guillaume Michalag, Directeur de l’Innovation

    Début mars, Virtua a promu Guillaume Michalag à la tête du département innovation de l’agence, afin de faire bénéficier directement les entreprises de la recherche et des prototypes développés par les experts les plus talentueux de l’agence au sein du LAB. Lorsque l’on demande à Damien Fournier, co-CEO, pourquoi ce département voit le jour maintenant, il rappelle que « l’innovation fait partie de l’ADN de Virtua qui n’a cessé de se réinventer depuis plus de 15 ans et j’estime que l’agence jouit aujourd’hui de la légitimité et de l’expertise nécessaires pour franchir un cap décisif : mettre la recherche et le développement de prototypes plus largement à la portée des entreprises ».

    L’agence compte donner encore plus de sens aux actions de ses clients, de manière à maximiser leurs résultats grâce au développement d’idées totalement avant-gardistes. Le LAB s’adresse tant aux grandes entreprises qu’aux PME. Concrètement, Virtua incite ses clients, comme ses partenaires, à lui faire part de leurs idées les plus folles dans le but de les transformer en projets innovants. Les entreprises auront ainsi l’opportunité de « brainstormer » avec les experts de l’agence. Guillaume Michalag évoque dans l’interview qu’il nous accorde les solutions actuellement en expérimentation au sein du LAB.

     

    Echanges avec Damien Fournier, co-CEO de Virtua

    Pourquoi  avoir créé un département entièrement dédié à l’innovation ?

    Parce que cela fait plus de 15 ans que Virtua ne cesse d’innover, de se réinventer au fur et à mesure de la digitalisation de notre environnement et des entreprises. Cela fera bientôt 10 ans que j’accompagne l’innovation au sein de l’agence et j’estime qu’aujourd’hui Virtua jouit de la légitimité et de l’expertise nécessaires pour faire plus largement bénéficier nos clients des petites cellules grises et des compétences de nos meilleurs spécialistes. La nomination de Guillaume Michalag va nous permettre de stimuler encore la recherche et le développement de prototypes.

    Quels  avantages pour les entreprises ?

    Nous constatons que les enseignes doivent plus que jamais faire preuve de créativité, d’audace et surtout de réactivité pour séduire et fidéliser leurs clients. Nous leur proposons les services du LAB pour ancrer plus fortement leurs marques dans les habitudes d’achat des consommateurs. Nous voulons les accompagner en donnant plus de sens à leurs actions et maximiser leurs efforts en termes de résultats financiers.

    A  quelles entreprises s’adressent les services du LAB? 

    En priorité à nos clients, mais plus largement à toutes les sociétés ou PME désireuses de tester une idée, de concevoir de nouveaux éco-systèmes digitaux ou d’optimiser des solutions. Le principe du « Proof of concept » s’adresse à toutes les PME car il est très abordable. Concrètement, il s’agit de livrer un prototype fonctionnel associé à une étude de faisabilité, si le client désire industrialiser la solution ou la déployer à plus large échelle.

    Pourquoi ce lab est si important pour Virtua?

    Parce qu’il va booster notre capacité à innover, facteur clé de succès pour nous et nos clients ! Mais aussi parce qu’il joue un rôle d’émulation extrêmement bénéfique au sein des équipes de l’agence. Guillaume Michalag sollicite, au cas par cas, les meilleurs éléments pour tester des idées novatrices dans le LAB.

     

    Rencontre avec Guillaume Michalag, Directeur de l’Innovation

    Guillaume, vous travaillez chez Virtua depuis 2012 en qualité de chef de projet et vous avez été fraîchement promu à la tête du département innovation de l’agence, dites-nous comment fonctionne votre Laboratoire d’experts ?

    De par ma fonction transversale au sein de Virtua, j’ai une vision d’ensemble des projets en cours et des demandes d’offre. Cela me permet de proposer à un client existant ou prospect de tester une idée, même si elle paraît saugrenue au départ, afin d’expérimenter des solutions. Si le client est intéressé, je réunis au sein du LAB la meilleure équipe d’experts.

    Quel service proposez-vous concrètement aux entreprises?

    La possibilité d’évoquer avec nos meilleurs spécialistes les défis qu’elles ont à relever, les applications qu’elles rêveraient de pouvoir développer, de confronter avec des experts leurs idées, même les plus folles, surtout les plus folles ! Concrètement, c’est l’opportunité pour nos clients de « brainstormer » avec les professionnels des 25 métiers exercés au sein de l’agence. Cela va de la gouvernance digitale au marketing stratégique, en passant par le développement des réseaux sociaux, les techniques SEO (optimisation des moteurs de recherche), le développement mobile, la sécurité des réseaux, le design d’interface, l’informatique embarquée, etc.

    Sur quels projets planchent actuellement les cerveaux du lab?

    Nous cogitons actuellement sur deux projets très intéressants : le premier concerne une grande institution qui cherche à résoudre un problème de sur-fréquentation de son restaurant self-service, de manière à pallier les pics et permettre à la cuisine de répondre à la demande. Nous prenons en compte l’ensemble du trafic pédestre dans une zone donnée en temps réel au moyen de techniques innovantes. Le second touche à la géolocalisation d’annonces publicitaires en recourant à des technologies de geofencing GPS et Bluetooth LE (beacons). Cette démarche « Proof of concept » permet d’identifier les contraintes techniques et d’évaluer la pertinence des solutions envisagées.

    Quel autre « Proof of concept » susceptible d’intéresser des entreprises testez-vous au sein de l’agence?

    Nous sommes partis du constat que certaines séances ne se déroulent pas de manière optimale car les intervenants ne sont pas forcément présents dans la salle réservée à une heure prévue. A l’aide de beacons, nous testons l’automatisation de reminders aux collaborateurs absents. Ce prototype pourrait aisément intéresser des entreprises désireuses d’optimiser le fonctionnement de leurs groupes de travail et la gestion de leurs salles et points café.

    En termes de coûts, est-ce onéreux pour une PME?

    Absolument pas, notre démarche vise à apporter des solutions novatrices ultra-ciblées aux grandes entreprises comme aux PME, qui constituent la vitalité de notre tissu économique régional. Notre formule est nettement plus avantageuse que celles proposées par des cabinets de consulting.