• 13 / 10 / 2017 Marketing Expertise Actualités

    Influenceurs et achat de communautés: ce qu’il faut retenir de la polémique.

    Depuis quelques jours, la toile romande s’agite. Et, au coeur de l’agitation, l’article “Viel Schein in der Influencer-Welt” paru sur le site SRF.ch le 11 octobre dernier.  Cet article montre du doigt certains influenceurs suisses qui useraient de techniques peu éthiques pour gonfler leur communauté. Ceci remettrait en question la crédibilité de ces derniers, l’authenticité de leur activité et si on va plus loin l’intérêt pour les marques de travailler avec des influenceurs. Le nombre de followers est-il le seul critère de choix ? Comment choisir les influenceurs qui feront de bons partenaires pour nos campagnes ?

    photo-1442507210693-938e0e77fef2

    Achat de communautés

    L’origine de l’audience d’un influenceur est un sujet qui fait parler de lui. L’article de SRF.ch souligne ce point en dénonçant les méthodes d’achat de followers. L’étude sur laquelle se base l’article vérifie ce procédé grâce à différents critères : le nom du compte Instagram mis en cause, la présence d’une photo de profil et finalement son activité sur le réseau. La qualité de l’audience de certains influenceurs suisses sur le média social Instagram est remise en question.

    Que fait Instagram ?

    Il y a trois ans, Instagram avait annoncé entreprendre un nettoyage des faux comptes qui pullulaient sur son réseau. Cela avait réduit le nombre de followers de personnalités influentes telles que Kim Kardashian, mais également de monsieur et madame “tout le monde”. Autre mesure, la plateforme bloque les sites qui augmentent l’audience d’influenceurs moyennant finance (Instaplus…). Récemment encore, la filiale de Facebook annonçait s’attaquer aux robots qui permettent d’augmenter les communautés en faisant du follow-unfollow. Une technique qui vise à suivre un maximum de vrais comptes pour qu’ils vous suivent en retour. Une fois que c’est le cas, le robot, se désinscrit.  Malheureusement, malgré ces efforts les faux comptent sont encore bien présents et polluent les “audiences” de tous, même de l’utilisateur lambda. Sans un nettoyage à la mano, il est encore difficile de se débarrasser de ces faux followers aujourd’hui.

    Comment choisir les influenceurs qui seront vos partenaires ?

    Aujourd’hui, si l’achat de communauté est chose possible et courante, il est aussi difficilement vérifiable. Cependant, le nombre de followers n’est pas l’unique critère de choix lorsqu’on sélectionne les influenceurs qui deviendront des partenaires. Souvenez-vous du propos de notre article sur les micro-influenceurs, la quantité n’est pas forcément gage de qualité. Le contenu, la constance et la proximité de l’influenceur avec sa communauté sont autant de critères à prendre en compte.

    Le challenge pour les marques dans la sélection de leurs partenaires sera d’analyser :
    – La pertinence du contenu diffusé par ces derniers : est-il en adéquation avec l’image qu’elle souhaite véhiculer ?
    – La qualification de l’audience de l’influenceur : correspond-elle à la cible de la marque ? Instagram donne des informations sociodémographiques sur ses audiences.
    – Le taux d’engagement moyen sur les publications de l’influenceur qui permet de se rendre compte de l’intérêt que porte une audience au contenu publié.

    Enfin, le tout est une question de confiance entre l’agence, les clients et les influenceurs.

    L’efficacité des campagnes d’influence

    De nombreux exemples de campagnes lancées en partenariat avec des influenceurs prouvent l’efficacité d’une telle stratégie. Le mois passé, Virtua a mis en place une stratégie de marketing d’influence dans le cadre du concours #DefiPhotoFnac. Le concours de photo était animé par deux influenceurs bien connus des romands: Marion Kälin (26.6K followers ) et ChicoNono (20.1K followers). Les deux influenceurs ont animé le concours pendant 2 semaines. Au total, 2500 photos ont été partagées générant 680’000 impressions et 8700 interactions. Reste aux agences et annonceurs à bien étudier la question et à ne pas se baser uniquement sur la taille de l’audience d’un compte sur un réseau social. Une chose est sûre : le marketing d’influence a de l’avenir devant lui.

    Team Brand Content

Contactez-nous

Virtua S.A.
Avenue de la Gottaz, 36 – 1110 Morges – Suisse
+41 (0)21 544 28 00

Smile  Group Company