• 12 / 03 / 2019 Stratégie

    Les défis de la transformation digitale pour les entreprises

    Qu’est ce que la transformation digitale ?

    L’expression est sur toutes les lèvres, mais concrètement, de quoi parle-t-on lorsque l’on parle de transformation digitale ?
    Il s’agit de la numérisation de l’ensemble de son entreprise dans le but de booster les performances et pérenniser son activité. C’est le passage d’une économie physique à une économie dématérialisée. Cela concerne les métiers, la stratégie, les méthodes de travail, la relation client etc.

    Cela ne veut pas dire que les commerces et bureaux sont voués à disparaître ! Au contraire, l’ère digitale amène de nouvelles perspectives, de nouveaux défis et pousse les entreprises à se réinventer profondément.

    La transformation digitale au cœur des préoccupations pour les entreprises

    Les nouvelles technologies ont donné lieu à des nouveaux usages, elles ont fait évoluer nos façons de commercer et de communiquer. La transformation digitale impacte même notre façon de travailler.
    C’est un tournant important pour une entreprise. Ne pas prendre le train en marche peut compromettre fortement son avenir, sachant que les outils numériques se sont imposés comme des facteurs clés dans la croissance et la rentabilité d’une activité.
    Grâce au numérique, la mobilité, la notion de temps et la distance sont abolies et réinventées. Désormais, les informations arrivent en temps réel, nous sommes connectés partout et tout le temps. Ce qui explique que les achats en ligne ont autant le vent en poupe: selon l’étude Swiss e-Commerce & Digital Consumer Behavior 2017, réalisée conjointement par Netcomm Suisse et ContactLab, on y apprend que 90% de la population suisse achète des produits en ligne.

    Tout est désormais à portée de clic, mais pour autant, les déplacements en magasins ne se font pas plus rares. Les enseignes ont pris le tournant de la transformation digitale et regorgent de nouvelles idées pour attirer le consommateur.

    Les tendances qui réinventent le commerce physique

    Nous en sommes déjà témoins, les nouveaux usages s’invitent en magasin, prouvant que les passerelles entre les expériences physiques et digitales sont possibles.

    Sur le digital, les moyens pour optimiser le tunnel de vente sont multiples. Desktop, mobile, tablette, TV, montres ou lunettes connectées, il est aujourd’hui possible de tracker toutes les données d’un utilisateur. Une aubaine pour les marketers qui peuvent ainsi mieux comprendre et prédire le comportement du consommateur et s’immiscer dans son quotidien.

    Désormais, le magasin expérientiel tend à devenir la norme. C’est le phénomène observé outre-Atlantique avec l’apparition de stores qui poussent le curseur de l’expérience à son maximum en transformant les points de vente en véritables media. Tout est mis en place pour faciliter et pousser à l’achat, 24h sur 24, 7 jours sur 7.

    Casino, chaîne de supermarché, l’a bien compris avec son magasin connecté, un concept-store digital disponible à toute heure qui propose un nouveau parcours à ses clients. Tout est pensé pour révolutionner l’expérience client : cave à vin connectée, vitrine en réalité augmentée, caisses remplacées par l’application Casino Max, un “picking wall” permettant aux clients de choisir les produits sur écran et de se faire livrer à domicile et même un assistant vocal à disposition pour trouver facilement un produit en magasin.

    Justement, le commerce conversationnel est une pratique de plus en plus utilisée. L’enseigne américaine Target a testé le coupon vocal avec Google Home. Les américains dotés de cet appareil ont pu profiter d’une réduction de 15 $ sur leurs courses en ligne chez l’enseigne. Il suffisait de dire « Spring into Target » pour recevoir le coupon vocal.
    Monoprix, l’enseigne de distribution française va plus loin dans les essais et propose à ses clients de constituer de vive voix une liste de courses intelligente via des enceintes connectées Google Home, qui est ensuite envoyée au service de livraison du magasin.

    Toujours dans l’optique de faire gagner du temps, Walmart, chaîne américaine de grande distribution, a trouvé une solution grâce à la « pick-up tower ». Une fois commandé sur le site ou sur le mobile, le produit est mis à disposition du client dans la tour, à l’entrée du magasin. Il peut alors venir le récupérer quand il le souhaite.

    L’achat est simplifié pour le consommateur, et ce jusqu’au paiement : paiement par mobile, en 1 clic en ligne, par puce RFID, en self check-out, en QR code…

    On l’a bien compris, avec les innovations technologiques, le point de vente ne disparaît pas mais se métamorphose. La frontière entre le digital et la vente en magasin se fait de plus en plus mince. Les entreprises y voient une nouvelle façon de renforcer la relation client, l’identité de la marque et favoriser la performance.

    L’objectif est de faire vivre une expérience unique, proposer un parcours ou des offres ultra-personnalisées, car c’est l’émotion procurée qui deviendra l’élément différenciateur face aux nombreux concurrents et qui permettra de fidéliser son client.

    C’est le cas de la maison Berluti, fabricante de souliers et d’articles de maroquinerie masculins, qui avec les techniques vidéo de la startup SmartPixels, a permis d’enrichir son parcours client avec la personnalisation de ses produits, et ce, même en boutique. Les projections vidéos permettant de choisir forme, couleur, matière, patine… pour créer sa propre paire de chaussures.
    L’expérience client tient désormais une place très importante, on le voit aussi avec l’apparition de tous ces centres commerciaux qui proposent des services de conciergerie de plus en plus nombreux, des parcs d’attraction, des simulations de chutes libres etc.
    Ainsi, la transformation digitale provoque de profonds changements qui nécessitent pour les entreprises un accompagnement. Car se lancer dans la transformation digitale comprend des risques qu’il ne faut pas sous-estimer. Il faut au préalable envisager les risques et les probabilités d’insuccès.

    Prêt à vous lancer ?

    Le pôle Conseil chez Virtua a pour but d’accompagner les entreprises à chaque moment de du cycle de vie de leur transformation digitale. Du stade de vision jusqu’à la réalisation de leur écosystème.
    Les missions de nos experts ? Fournir aux dirigeants d’entreprises des conseils spécialisés pour la définition d’une stratégie d’entreprise, créer une roadmap digitale, apporter une réflexion sur des choix d’outils.
    Il s’agit de dépasser les attentes du client en lui proposant des axes supplémentaires de développement.

    Pour ce faire, nous intervenons sur 4 domaines :

    • Innovation
      Pour aller plus loin dans votre transformation digitale
    • Customer experience
      Pour se projeter à vos côtés dans les nouveaux usages
    • Organisation digitale
      Pour vous accompagner dans la mise en place de solutions digitales
    • Expertise technique
      Pour trouver les bonnes solutions et régler les problèmes

     

    Alors, prêt à sauter le pas ?

    Rencontrons-nous au salon LEC !

    Pour aller plus loin sur le sujet et répondre à toutes vos questions, venez nous rencontrer à Palexpo Genève sur le salon LEC les 9 & 10 avril 2019. Rendez-vous sur notre stand EC18 ou à notre conférence sur la transformation digitale le 10 avril de 9h15 à 10h. Nous nous réjouissons de vous y accueillir !